UNE SOLUTION POUR LE RECYCLAGE DES DÉCHETS FLOTTANT SUR LA SURFACE DES OCÉANS – système de recyclage Masuko Recycling

SITUATION ACTUELLE DES DÉCHETS FLOTTANT SUR LES OCÉANS :

Les cinq îles de déchets formées par les courants marins. Source : https://www.theoceancleanup.com/

Selon les recherches récentes, la quantité des déchets qui flottent sur les océans dépasse toute estimation préalable ainsi que toute imagination : rien que pour le Pacifique, elle s’élève à plus de 70 millions de tonnes. Constituées avant tout de déchets de plastique contaminés, ces « îles de déchets » sont les résultats de la pollution directe de l’environnement mais aussi de certaines catastrophes naturelles et des effets dévastateurs du vent et des eaux. Ces dernières années, la collecte et le traitement de cette vaste quantité de déchets est devenu un problème de caractère mondial, si bien que de plus en plus d’attention est prêtée à la recherche des solutions.

Différentes méthodes ont vu le jour au cours des dernières années : la solution la plus récente est le système de barrières gonflables du programme « Ocean Cleanup », en état d’essai pour l’heure actuelle.

Le problème de la collecte semble donc traitable, reste la question du sort des déchets une fois collectés ; là, comme pour la plupart des cas s’agissant de recyclage de déchets, le traitement et le recyclage nécessite une technologie compliquée.

Photo d’illustration

De manière générale, les déchets collectés sont accumulés sur des sites géants où ils passant par une phase de triage puis de pré-traitement car ce sont uniquement les déchets qu’on a sélectionnés avec précaution qui sont appropriés aux opérations de recyclage. Devenus matière première, les déchets sélectionnés sont transportés sur le site de revalorisation de l’usine de recyclage où ils sont transformés soit en produits soit en énergie et cela grâce à de procédures bien onéreuses. Les déchets contaminés restants sont d’habitude incinérés même de nos jours. Malheureusement, les déchets mixtes contenant des plastiques partagent ce même sort et continuent à polluer l’environnement.

LA SOLUTION : LE SYSTÈME DE RECYCLAGE Masuko Recycling

La solution la plus efficace à ce problème va naître à condition de cesser de considérer les déchets comme des fardeaux à écarter ; au lieu de cela, il importe de les envisager comme des sources de matière première apte à la transformation dès qu’elle parvient aux rivages de la mer. Un avantage considérable du système de recyclage MASUKO Recycling réside dans le fait que grâce à lui, les déchets peuvent être transformés sans triage et sans pré-traitement particulier. Le principe du système est de faire passer les déchets sortis de l’eau par une phase de broyage sur le bord même du bateau collecteur, ce qui est suivi par la fabrication de béton ou d’éléments de béton dans l’usine installée sur le bord de la mer ou dans la proximité de celui-ci. Alors, on peut utiliser les éléments de béton soit sur place soit ailleurs, notamment pour des projets de construction de barrages, ouvrages de défense des côtes, murs antibruit, éléments de guidage sur les routes voire de fondations de pistes cyclables etc.

Broyeur deux axes « 3E »

LES MOYENS MATÉRIELS LIÉS AU SYSTÈME DE RECYCLAGE Masuko Recycling

Équipements spéciaux à installer sur des chalands maritimes – Broyage en deux étapes :

  1. Un pré-broyeur 2 axes transforme les déchets en fractions uniformes d’environ 10 à 15 cm pour les envoyer en continue …
  2. vers le broyeur fin pour obtenir une dimension de grains de 0,2 à 0,6 cm adaptée à la fabrrication de béton.

Les déchets ainsi découpés sont transmis vers l’usine de béton installée sur la côte ou dans sa proximité pour la fabrication du produit contenant, grâce à l’additif MASUKO Recycling, de 0,5 à 0,8 m3 de déchets par 1 m3 ; le béton sera toujours étanche, ce qui assure l’impossibilité de toute lixiviation. Par cette démarche on produit soit du béton pur ou encore divers éléments en béton dont la forme ne dépendra que de la demande formulée par les clients.